Voeu pour le maintien et le développement du service de chirurgie cardiaque de l'Hôpital Henri Mondor et pour la défense du service public hospitalier.

En séance hier après-midi, les élus départementaux ont adopté un vœu pour le maintien du service de chirurgie cardiaque à l'Hôpital Henri Mondor.

Les élus du groupe Les Républicains ont bien évidemment soutenu et voté ce vœu.

Échaudés par les tentatives passées de fermeture de l'ensemble du service de cardiologie de l'hôpital Henri Mondor, les élus s'inquiètent aujourd'hui d'un affaiblissement et d'un déclassement de cet hôpital au profit des hôpitaux parisiens.

Il s'agit d'un vœu qui a fait l'objet d'une écriture concertée entre les différents groupes de l’assemblée et qui vise à obtenir la garantie au plus haut niveau de l'Etat d'ériger l'hôpital Henri Mondor comme pôle de la cardiologie de l'Est Parisien.

Nous regrettons que les élus du groupe socialiste aient brisé l'unanimité que méritait ce sujet. Unanimité qui a pourtant été trouvée par les 17 parlementaires du Val-de-Marne de toutes tendances politiques qui dans un courrier commun dénoncent une décision « brutale, prise en catimini, sans aucune concertation ». Ils demandent eux aussi un rendez-vous au ministre de la Santé pour obtenir des garanties.

>> Lire l’article de 94 citoyens à ce sujet intitulé Voeu pour la chirurgie cardiaque à Mondor: le PS botte en touche au Conseil départemental

 

>> Lire le voeu adopté en séance 

©2021 Les Républicains du Val-de-Marne. Tous droits réservés.

Search